L’email de relance après un abandon de panier (1/3) : le timing.

Lors de l’analyse du tunnel d’achat d’un site e-commerce, on s’aperçoit qu’il existe un nombre conséquent d’internautes qui ne franchissent pas la dernière étape de la conversion, c’est-à-dire la validation du panier d’achat. Si vous avez mis en place une solution d’email retargeting (c’est à dire un système permettant l’envoi d’une relance automatique d’un email à un client qui a abandonné son panier), relance.me vous aide à optimiser ce rappel. Avant tout, intéressons-nous à la synchronisation entre l’abandon de panier et la relance – en d’autre termes, le timing

Plusieurs études, notamment celle réalisée par le site salecycle.com montre qu’il existe une corrélation forte entre le temps de réponse et le taux de conversion moyen obtenu après l’envoi de l’email de relance. De fait, un email envoyé moins de 20 minutes après l’abandon, quand le prospect est encore «chaud », obtient un taux de conversion deux fois supérieur à un email envoyé 24h après (5,2 % contre 2,6%).

La rapidité de l’envoi a donc une importance cruciale pour le ré-engagement du client sur son processus d’achat. Il faut aussi savoir doser la vitesse vis à vis de votre clientèle qui ne souhaite peut être pas recevoir une relance dans la foulée de son abandon. Le site relance.me vous conseille un rappel dans les 60 minutes suivants l’abandon. Cette conviction est renforcée par cette étude du M.I.T publiée en 2010, montrant que 90 % des leads deviennent froids au bout d’une heure.

 

L'efficacité de votre relance diminue rapidement avec le temps.

L’efficacité de votre relance diminue rapidement avec le temps.

 

Comments ( 0 )

    Laisser un commentaire